Quand la mode sort du dessin

Une juxtaposition exceptionnelle entre gravures anciennes conservées à la médiathèque Pierre-Amalric et objets du Musée de la Mode - Albi.

Cette exposition présente la correspondance entre gravures anciennes conservées dans les collections patrimoniales de la médiathèque Pierre-Amalric d'Albi et des accessoires de mode provenant de la collection du Musée de la Mode - Albi.

C'est la première exposition qui inaugura la programmation « Toutes les lumières du noir » organisée par le réseau des médiathèques pour toute l'année 2015 avec ses nombreux partenaires  : expositions, conférences, ateliers, rencontres, concerts, projections, etc ... La plupart des objets, et quelques-unes des gravures sont d'une rareté exceptionnelle. Leur juxtaposition est, elle aussi, tout à fait exceptionnelle.

Couverture du roman "Bel-Ami" de Maupassant, 1901.
Guy de Maupassant, Bel-Ami. (DA 25)

« Elle portait une robe marron foncée, qui moulait sa taille, ses hanches, sa gorge, ses bras d'une façon provocante et coquette ; et Duroy éprouvait un étonnement confus, presque une gêne dont il ne saisissait pas bien la cause, du désaccord de cette élégance soignée et raffinée avec l'insouci visible pour le logis qu'elle habitait.

Tout ce qui vêtait son corps, tout ce qui touchait intimement et directement sa chair, était délicat et fin, mais ce qui l'entourait ne lui importait plus. »

Guy de Maupassant, Bel-Ami, Société d'éditions littéraires et artistiques, 1901.

L'ouvrage Bel-Ami de Maupassant est présenté avec en regard le catalogue de l'exposition « Noir sur Blanc - noir et blanc », ouvert à la page de la robe présentée au Musée de la Mode - Albi qui est en exacte correspondance avec la robe décrite par Maupassant.

Bel-Ami est un roman d'apprentissage dont l'action se déroule à Paris au XIXe siècle. Il fut publié en 1885 sous forme de feuilleton dans Gil Blas dans un premier temps, puis réédité sous forme de livre indépendant (5 fois, par 2 éditeurs différents) avant cette édition de 1901.

Des gravures provenant des collections patrimoniales de la médiathèque Pierre-Amalric d'Albi

Deux femmes en robe, illustration de Jules Davas, revue "Le Moniteur de la mode"
Jules Davas, "La gazette rose illustrée. Le bon ton et l’élégance parisienne réunis.", Le Moniteur de la mode. (FP 18298)

Les documents présentés sont conservés dans les collections patrimoniales de la médiathèque Pierre-Amalric d'Albi. Il s'agit de gravures de mode qui proviennent de deux origines différentes :

 

Les collections issues de la bibliothèque de l'amiral de Rochegude :

L'amiral de Rochegude légua ses collections à la ville d'Albi à sa mort en 1832 mais elles ne furent parvenues véritablement à la ville uniquement dans les années 1880. Rochegude les avaient en effet laissées pour l'usufruit à sa nièce. Lors de cette exposition, sont présentés notamment un ouvrage très rare du XVIe siècle ainsi que des planches des volumes de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

 

Les collections achetées par la ville d'Albi au cours du XIXe et du XXe siècle.

La bibliothèque municipale fut créée en 1803 avec les fonds issus des confiscations révolutionnaires sur les bibliothèques des couvents et institutions religieuses d'Albi. La ville continua à enrichir les collections par des achats. Nous pouvons citer notamment les revues de mode (Le Moniteur de la mode, ou La Mode illustrée), les Calligrammes, Bel-Ami, Le Bal du Comte d'Orgel.

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Redirection de contact

Vous allez être redirigé vers le formulaire pour contacter le service patrimoine écrit des médiathèques de l'Albigeois, voulez-vous poursuivre ?